Rue Pierre et Marie Curie

De Entre plaine et volcans
Aller à : navigation, rechercher
Ceci est une ébauche d'article. Vous avez la possibilité de l'enrichir.

Rue Pierre et Marie Curie

Pierre Curie (15 mai 1859 à Paris - 19 avril 1906 à Paris) est un physicien français. Il est principalement connu pour ses travaux en radioactivité, en magnétisme et en piézoélectricité. Lui et son épouse, Marie Curie, pionniers de l'étude des radiations, reçurent une moitié du prix Nobel de physique de 1903 (l'autre moitié a été remise à Henri Becquerel) « en reconnaissance des services extraordinaires qu'ils ont rendus par leur effort conjoint de recherches sur les phénomènes des radiations découvertes par le professeur Henri Becquerel ».

Pierre Curie dans Wikipedia

Marie Skłodowska-Curie, née Maria Salomea Skłodowska (prononcé [ˈmarja salɔˈmɛa skwɔˈdɔfska]) le 7 novembre 1867 à Varsovie, au sein du Royaume du Congrès (actuelle Pologne), et morte le 4 juillet 1934 au sanatorium de Sancellemoz situé à Passy (Haute-Savoie, France), est une physicienne et chimiste polonaise, naturalisée française. Marie Curie et Pierre Curie — son époux — reçoivent une moitié du prix Nobel de physique de 1903 (l'autre moitié est remise à Henri Becquerel) pour leurs recherches sur les radiations1. En 1911, elle obtient le prix Nobel de chimie pour ses travaux sur le polonium et le radium2. Scientifique d'exception, elle est la première femme à avoir reçu le prix Nobel, et à ce jour la seule femme à en avoir reçu deux. Elle reste à ce jour la seule personne à avoir été récompensée dans deux domaines scientifiques distincts (par la suite, et en dehors strictement des sciences, Linus Pauling obtint le prix Nobel de chimie en 1954 et le prix Nobel de la paix en 19623). Elle est également la première femme lauréate en 1903, avec son mari, de la médaille Davy pour ses travaux sur le radium4. Une partie de ses cahiers d'expérience sont conservés à la Bibliothèque Nationale de France et ont été numérisés.

Marie Curie dans Wikipedia