Rue Louis Aragon

De Entre plaine et volcans
Aller à : navigation, rechercher
Ceci est une ébauche d'article

Rue Louis Aragon[modifier]

Louis Aragon, né le 3 octobre 1897 à Paris (XVIe arr.) de Marguerite Toucas et de Louis Andrieux, avocat, député ; mort le 24 décembre 1982 à Paris (VIIe arr.) ; marié à Elsa Triolet. Écrivain, poète, membre du Parti communiste depuis 1927, secrétaire de rédaction puis membre du comité directeur de la revue CommuneTexte en italique (1933-1939), secrétaire général de la « Maison de la Culture » (1936-1939), secrétaire général de l’Association internationale des Écrivains pour la Défense de la Culture, directeur de Ce soir (1937-1939, 1947-1953), président du Comité national des écrivains (juin 1957), directeur des Lettres françaises (1953-1972), membre suppléant du comité central du PCF (1950), membre titulaire du CC depuis 1961 ; Prix Lénine de littérature (1957). Chevalier de la Légion d’honneur (1981).

Louis Aragon dans le Maitron

Louis Aragon est un poète, romancier et journaliste français, né probablement le 3 octobre 1897 à Paris et mort le 24 décembre 1982 dans cette même ville, à l'âge de 85 ans. Il est également connu pour son engagement et son soutien au Parti communiste français de 1927 jusqu'à sa mort. Avec André Breton, Tristan Tzara, Paul Éluard, Philippe Soupault, il fut l'un des animateurs du dadaïsme parisien et du surréalisme. À partir de la fin des années 1950, nombre de ses poèmes sont mis en musique et chantés par Léo Ferré ou Jean Ferrat, contribuant à porter son œuvre poétique à la connaissance d'un large public (la première chanson tirée d'une œuvre d'Aragon date de 1953 ; composée et interprétée par Georges Brassens, elle reprend le poème Il n'y a pas d'amour heureux, paru dans La Diane française en 1944 mais adapté en la circonstance par le chanteur). Avec l'écrivaine Elsa Triolet, il a formé l'un des couples emblématiques de la littérature française du XXe siècle.

Louis Aragon sur Wikipedia

Louis Aragon, "Tu n'en reviendras pas" (1956) chanté par Léo Ferré