Menat

De Entre plaine et volcans
Aller à : navigation, rechercher

Histoire[modifier]

Pendant l’époque gauloise site d’un sanctuaire de la déesse SIRONA, pendant l’époque romaine, DIANE.

Au VIe siècle Menat s’appelait Manathensis, situé entre Sioule et Boulbe, zone de chasse pour l’aristocratie de la Limagne où il y avais des domaines, Ménélé y créa pour remplacer le temple romain en ruine un monastère sous le vocable de SAINT-PIERRE, patron des pêcheurs.

Avant la révolution le bourg de Menat appartenait à la paroisse de Neuf-Eglise, le seigneur était l’Abbé de Menat.

En 1790 Menat devint commune.

Vu de la ville de Menat, 1831, tith.de Engelmann

Liste des maires[modifier]

De mars 1945 à février 1977 Georges RAPHANEL. De mars 1977 à mars 2008 Guy BRUNET. De mars 2008 Daniel MAZUEL.

Tourisme[modifier]

Abbaye de Menat.

Menhir du bois des brosses.

Musée paléontologique.

Pont de Menat.

Restauration[modifier]

Restaurant Christian DESMAISON.

Restaurant la taverne Menatoise.

Snack/bar Les Tarteaux.

Associations[modifier]

Ecole buissonnière.

Union bouliste Piogatoise.

Amicale des sapeurs pompiers.

Union des anciens combattants.

Club de l’age d’or et de l’amitié.

Saint-Hubert club (chasse).

La vallée (chasse).

Amicale des pêcheurs Menatois.

Union sportive Menatoise.

Association des festivités et animations de Menat.

Auvergne d’Antan et de Demain.

La grande récré.

Acatime.