Boulevard Etienne Clémentel

De Entre plaine et volcans
Aller à : navigation, rechercher
Ceci est une ébauche d'article

Boulevard Etienne Clémentel[modifier]

Étienne Clémentel, né le 29 mars 1864 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) et mort le 25 décembre 1936 à Prompsat (Puy-de-Dôme), est un homme politique français de la Troisième République, plusieurs fois ministre. Il est considéré comme l'un des pères de la technocratie et de l'intervention de l'État dans l'économie en France, ayant regroupé sous son autorité, de 1915 à 1919, la plupart des ministères traitant des questions économiques. Acteur efficace de l’économie sociale, il est à l’origine de grandes initiatives associatives et coopératives dont la loi Clémentel - votée le 13 mars 1917 sur l’organisation du crédit au commerce et à l’industrie - qui donnera officiellement naissance aux Banques Populaires en les dotant d’un statut de sociétés coopératives et créera par la même occasion les Sociétés de Caution Mutuelle. En imposant une vision économique audacieuse, fondée sur la coopération et la solidarité, cette loi a permis aux artisans, commerçants et petits industriels d’accéder au crédit bancaire. On lui doit également la création des régions en France (1919) et de la première tentative de planification économique (le plan Clémentel en 1919). Partisan de l'organisation professionnelle, il est notamment l'un des initiateurs de la fondation de la CGPF (syndicat patronal ancêtre du Medef), de l'organisation de l'artisanat, de la structure nationale du Crédit agricole, ou encore de la Chambre de commerce internationale dont il sera le premier président (1920). Sa démarche intellectuelle et son action s’inscrivent dans la doctrine solidariste.

Étienne Clémentel dans Wikipedia