Avenue Virlogeux

De Entre plaine et volcans
Aller à : navigation, rechercher
Monument commémoratif Virlogeux, Avenue Virlogeux.
Monuments aux Morts de la Guerre 14-18, Riom
Ceci est une ébauche d'article

Né le 21 janvier 1903 à Cérilly (Allier), torturé par la police allemande (SD) et suicidé le 9 février 1944 à Riom (Puy-de-Dôme) ; ingénieur céramiste ; commandant des MUR (Mouvements unis de la Résistance) d’Auvergne.

Pierre Virlogeux dans le Maitron

Pierre Virlogeux, dit Vernier, époux de Claude Rodier, ingénieur céramiste, chef d’entreprise, commandant des MUR (Mouvements unis de la Résistance) d’Auvergne, né le 21 janvier 1903 à Cérilly (Allier) et mort le 9 février 1944 à Riom (Puy-de-Dôme), fut, jusqu’à son décès dans les geôles du SD (Sicherheitsdienst) de Clermont-Ferrand, un des principaux chefs de la Résistance française en Auvergne, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pierre Virlogeux dans Wikipedia

L'Avenue Virlogeux aujourd'hui[modifier]

L'Avenue Virlogeux hier[modifier]

Inauguration du monument à Pierre Virlogeux et Claude Rodier, Avenue Virlogeux à Riom. Sur la photo devraient être présents : Guy Thomas, Maire de Riom, Emile Coulaudon (Gaspar - MUR d'Auvergne), le père de Claude Rodier.

Recherche informations sur cette photo. En particulier sa date et l'identification des personnages (en dehors de Pierre Auguste Rodier, debout au premier plan à droite de la photo)

Sport, loisir, culture[modifier]

Le Chef gaulois mourant de Grébert.

Politique[modifier]

  • Christine Pires-Beaune

Députée la 2ème circonscription du Puy-de-Dôme
Riom - Limagne - Combrailles
Suppléant: Laurent Dumas
8 ter, avenue Virlogeux 63200 RIOM
christine pires-beaune